Partout dans le monde le gaz naturel ne cesse d’acquérir de l’importance en tant que source primaire d'énergie, une tendance que n'entravent aucunement l'essor des énergies renouvelables, l'impulsion fournie aux économies d'énergie ou un regain d'intérêt pour le nucléaire.

Répondant à un quart du besoin énergétique de l'Union européenne le gaz naturel est, après le pétrole, la deuxième source d'énergie primaire en Europe. Selon les estimations, ce besoin augmentera de 26,3%* à l'horizon 2020 et de 39% en Italie par rapport à l'Europe.

Au cours de la même période la production interne européenne reculera de 43%, fléchissement qui sera particulièrement accentué (-65%) en Italie où elle passera de 11 à près de 4 milliards di mètres cubes de gaz.

En fonction des prévisions relatives au scénario du marché gazier, pour sécuriser les fournitures à long terme une action s'impose dans l'immédiat en Italie, qui vise le développement sur grande échelle des infrastructures actuelles destinées aux importations.

Disposant d'une capacité de 8 milliards de mètres cubes de gaz, le Galsi répond concrètement au besoin énergétique et sécurise les approvisionnements en gaz naturel.

* source : les données citées découlent de la recherche effectuée par AT Kearney "Future Natural gaz Supply", décembre 2007